cycle de l'âme : période 2

 

Les personnes nées entre le 13 mai et le 3 juillet, par tendance cosmique et par suite de leurs incarnations précédentes viennent en ce monde en gardant une réminiscence des nombreuses expériences et caractéristiques particulières du passé, qui constituent une combinaison surprenante.

En premier lieu, elles gardent un profond désir de voyages, de déplacements car cela leur a été favorable au cours de la vie précédente. Tout ce qui dans cette vie actuelle a un caractère de continuité, de durée, leur semble monotone, qu'il s'agisse d'une demeure, d'une habitude de pensées, ou de passe-temps ; et bien qu'elles essaient de se fixer de façon permanente, leur instabilité intérieure cause en elles un certain malaise et les pousse à chercher instinctivement le changement.

Au cours de leurs précédentes incarnations elles ne se sont pas seulement adonnées aux voyages mais elles ont aussi fait de l'exploration, des recherches, en essayant de goûter à toutes les expériences que comporte la vie.

Elles s'intéressent à tout ce qui est délicat, raffiné, qui donne de la nuance aux émotions. Elles ont une tendance innée aux bonnes manières, exprimant par là une nature tendre et un désir de plaire. Il y a en elles une empreinte cosmique qui les pousse à rechercher les plaisirs passagers mais sains de la vie humaine, ainsi que la nouveauté ; mais elles ont généralement un désir intense provenant d'une incarnation précédente qui les incite à s'intéresser aux sciences et aux choses plus pratiques de la vie. Ces deux désirs constituent un complexe surprenant qui se manifeste parfois au cours de leur vie.

Elles sont pratiques, économes, conservatrices à bien des points de vue. Elles vivent dans le présent, ayant une tendance à ne pas se soucier de l'avenir, étant donné leur foi en une juste récompense future. Elles préfèrent se libérer de tout souci, recherchant la paix et la tranquillité quand elles ont des ennuis. Elles ne se laissent pas facilement entraîner dans les querelles, les discussions ou la discorde. Elles aiment à consacrer un certain temps à la méditation.

En bien des circonstances, on les croira capricieuses, c'est du moins l'impression qu'elles donneront à ceux qui les jugeront superficiellement à cause de leur désir de changement et de nouveauté. Elles sont honnêtes, soigneuses, strictes au point de vue de la moralité, saines, mais elles sont susceptibles d'être mal jugées à cause de leur nature changeante.

Ces personnes devront se méfier de la compagnie de ceux qui ne cherchent que les plaisirs matériels car, si elles se laissent glisser sur la mauvaise pente de l'addiction, elles deviendront alcooliques, perdront tout souci de leur apparence ou de leurs bonnes manières jusqu'à tomber dans l'abjection, au plus bas du niveau social.

Au point de vue professionnel, ces personnes réussiront comme voyageurs de commerce et dans les affaires qui nécessitent des changements de résidence ou de milieu et qui offrent des activités diverses et des intérêts variés. Elles ont des aptitudes et des facultés innées qui feront d'elles d'excellents secrétaires, dessinateurs, acteurs, vendeurs, artistes, régisseurs de théâtres ou reporters.

Dans le mariage, ses personnes rechercheront un statut social supérieur, les femmes épousant bien souvent des hommes qui les considéreront comme des reines ou des créatures exceptionnelles en leur témoignant une constante adoration, tandis que les hommes épouseront des femmes qui feront d'eux le seigneur du logis.

Les faiblesses physiques dont elles peuvent avoir à souffrir sont les affections de la vessie, les rhumatismes, les refroidissements se manifestant par des troubles de l'estomac, des yeux, ou dans les pieds.

Ces personnes auront grand plaisir à voyager dans les Flandres, la Norvège, le Danemark, la Hollande et la Belgique, où elles retrouveront des sites et des conditions qui sembleront leur avoir été familières dans le passé.

 

 

 

retour page LES CYCLES DE l'ÂME

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam