le BELIER et sa SANTE

 

Le Bélier est l'antenne du système émetteur d'énergie dans l'organisme, commandant la musculature motrice et viscérale, la force.

S'il est nettement caractérisé, le type Bélier est assujetti au tempérament bilieux qui commande sa santé.

Du bilieux, il a la vitalité, le dynamisme, l'entrain et une certaine grâce primesautière à l'occasion, la force physique et une assez grande résistance à la fatigue. Son appareil musculaire développé s'entretient et s'améliore par l'exercice, le fait vivre intensément par ses muscles. Ses fonctions circulatoire et respiratoire, assez amples, conviennent à une grande dépense énergétique. Son métabolisme basal a tendance à être élevé, les combustions organiques étant parfois excessives par vitalité fébrile. Souvent, le natif du Bélier n'obtient le sommeil  qu'après une marche prolongée ou un exercice assez intensif.

Quand il est malade, ses réactions physiologiques sont fortes et rapides, se traduisant par des poussée intenses de fièvre et en général des manifestations aigües. Notons que ce mécanisme lui permet une assez bonne résistance aux infections microbiennes. La zone de sensibilité est dans la tête et tout ce qu'elle compte comme organes actifs : crâne, lobes cérébraux, yeux, oreilles, dents.

Les désordres de santé arrivent un peu comme des accidents dans la vie du natif. Il faut ajouter qu'il est, par son imprudence habituelle (de la fanfaronnade au réel courage)  plus exposé aux accidents divers, même aux coups - qu'il sait encaisser - qu'aux maladies. Il supporte mal l'idée de la maladie chez les autres et cependant se trouve lui-même souvent craintif devant la mort.

Les imprudence du Bélier sont telles  qu'il ne prend même pas "le temps de vivre", allant jusqu'à des excès ou des abus. Il ne ménage pas son organisme qu'il chauffe à la limite de ses possibilités. Beaucoup "brûlent la chandelle par les deux bouts". C'est pourquoi, après une jeunesse désordonnée ou dissipée,  il leur arrive de connaître un vieillissement rapide qui trahit chez eux l'usure latente. Ils sont en effet capables d'un effort illimité mais l'endurance peut ne pas être en rapport, et le choc en retour est alors sévère.

 

 

retour page LES SIGNES et LEUR SANTE

 

 

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam