le VERSEAU et sa santé

 

Du fait que le Verseau, dans son souci d'originalité, est incapable de se plier à un train-train quotidien, les soins édictés seront irrégulièrement suivis, par toquades susceptibles même de sauter d'une extrémité à l'autre de la thérapeutique.

Allopathie, homéopathie, jeûne et suralimentation, repos et agitation, pratiques opposés à la physiothérapie, peuvent alterner au gré des sautes d'humeur du natif. "L'ennui naquit un jour de l'uniformité" pourrait aussi bien être la devise du Verseau. Tout ce qui lui paraît sous le signe du progrès le séduit, le temps de s'en lasser, tout au moins.

Car la nécessité de se soigner ne fait pas l'ombre d'un doute pour lui. Il ne reculera pas devant les moyens les plus brutaux, s'il lui est permis un résultat spectaculaire. Quel supporter pour les drogues miracles !

Chez l'homme-zodiaque, la correspondance du Verseau se fait au niveau des mollets et des chevilles. Ces régions sont chez lui tout particulièrement sensibles aux entorses, fractures, atteintes mineures qui résultent de l'enchevêtrement neuro-circulatoire de cette région, et bien entendu, du retentissement de l'action du froid.

La dialectique de l'axe Lion-Verseau faisant de la circulation du sang la grande possibilité de troubles généraux chez ses natifs, en raison de l'exil du Soleil dans le Verseau, les afflictions seront toujours caractérisées par la pauvreté du sang et par une surcharge de déchets provenant d'oxygénation insuffisante, créant généralement une hyperacidité. Les carence risquent donc de porter sur une carence en fer (de l'hémoglobine), du phosphore qui est primordial pour le système nerveux, du calcium bien entendu, et des oligo-éléments tels que le cuivre catalyseur d'oxydation des déchets, le cobalt, le manganèse indispensable à la rate donc à la formation du sang, le soufre, les protéines nobles du foie et des vitamines régulatrices des nerfs. Large éventail qui permet souvent des succès partiels dans une telle nature, du moins pour autant que les troubles demeurent fonctionnels et non organiques.

Il arrive cependant, parfois, que des états de fixité de sclérose surtout, s'installent et rendent peu utilisables des fractions importantes de vaisseaux sanguins ou tube digestif, par exemple. Ceci peut conduire à de graves infections microbiennes dont les plus graves sont anaérobies, le Verseau étant un signe d'air.

Dans ces conditions, l'action des antibiotiques ou des sulfamides semblent peu opérante, d'où des rechutes en raison de la complexité du problème. Il faut noter que les maladies sont souvent brusques et violentes avec des hauts et des bas spectaculaires et des troubles aggravés par une insomnie tenace.

Pour éviter l'usure nerveuse et les contrecoups qu'elle comporte, il convient surtout de fuir la vie sédentaire. Du reste le sujet s'y montre assez empressé, surtout s'il a ainsi l'occasion de faire oeuvre sociale, d'organiser des jeux de plein air en commun. Si l'on arrive a en obtenir une oxygénation correcte, suivie de périodes de relaxation bien appliquée, la ventilation intégrale de l'appareil respiratoire, harmonise ses vibrations avec son signe d'air, rectifiant le nervosisme.

 

retour page LES SIGNES et LEUR SANTE

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam